Alexandra Chang: « En envisageant The Zeitgeist, j’imaginais quelque chose qui soit nouveau et fascinant »

Photo: The Zeitgeist

« Mon but ultime est d’être fascinée par ce que je fais chaque jour » nous confie Alexandra Chang, californienne dans l’âme qui peut être fière de gérer à 17 ans sa propre compagnie depuis plus d’un an. Cette activité qui est également sa passion l’a amenée à faire partie des jeunes entrepreneurs les plus influents de sa génération. The Zeitgeist est une ligne de prêt-à-porter made in California reflétant la personnalité humoristique et joyeuse de sa créatrice, qui a vu le jour et s’est développée depuis Los Angeles. Ambitieuse d’incarner une source d’inspiration pour les femmes fortes et confiantes, la marque imaginée « comfortable, accessible et fraîche » par Alexandra est caractérisée par sa large variété de t-shirts et vêtements de sport reprenant des phrases et citations comiques. Tout en prévoyant de continuer ses études après le lycée, cette girlboss aux ambitions multiples nous fait comprendre que les risques à prendre pour faire ce qui nous plaît en valent la peine.

Entourez-vous des personnes qui vous inspirent —Alexandra Chang

Lire la suite « Alexandra Chang: « En envisageant The Zeitgeist, j’imaginais quelque chose qui soit nouveau et fascinant » »

Maria Ehrich répond à vos questions – #askmariaehrich

Maria Ehrich // Photo: Jasmine Perrier
Maria Ehrich // Photo: Jasmine Perrier

Grumpy Magazine était de passage au Publicis Cinema sur les Champs-Elysées lors de l’avant-première de Vert Emeraude, le dernier volet de la saga Trilogie des gemmes. Spécialement pour l’occasion, deux actrices du film avaient fait le déplacement jusqu’en France pour la journée. Parmi elles nous retrouvions Maria Ehrich, l’interprète de l’héroïne Gwendolyn Shepherd. Elle fera notamment partie des invités du numéro d’Oct-Nov 2016. Alors pour vous faire patienter jusqu’à sa sortie, un #askmariaehrich avait été organisé sur Twitter. Vous attendiez ses réponses avec impatience?

Lire la suite « Maria Ehrich répond à vos questions – #askmariaehrich »